19 mai 2024
Accueil » Blog » Moussa Timbiné aux groupes armés signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation « Nul n’a le droit de s’obstiner à maintenir notre pays dans une voie sans issue ! »

Moussa Timbiné aux groupes armés signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation « Nul n’a le droit de s’obstiner à maintenir notre pays dans une voie sans issue ! »

0
marche timbine

marche timbineLes mouvements AN Ka Bèn- Anw Tè Son et Alliés ont organisé samedi 30 juillet 2016 une grande marche de soutien aux forces armées malienne, à la jeunesse de Gao et  à la population de Kidal et aux autorités intérimaires. Parti du boulevard de l’indépendance pour le Monument de la Paix, la manifestation a enregistré la présence de plusieurs centaines de jeunes venus de divers horizons pour la cause nationale.


Très dévoués pour la cause nationale,les jeunes ont marché sous un chaud soleil, devant un dispositif de sécurité aussi impressionnant en scandant des slogans « pour le Mali je m’engage, oui la paix non au terrorisme, vive le Mali ». Arrivée au monument de la Paix,la marche a été sanctionnée par une déclaration faite par le porte-parole des mouvements en la personne de l’honorable Moussa Timbiné.
Pour l’honorable Timbiné,il s’agissait d’apporterl’appui et le soutien des jeunes du Mali à leur pays qui vit des heures difficiles de son histoire. « Nous manifestons notre dévouement à défendre notre pays contre tous ennemis, ceux dedans comme ceux dehors. »Après avoir manifesté leur solidarité avec les jeunes de Gao et la population de la cité des Askias, l’honorable Timbiné a rappelé qu’ « en ces moments difficiles, nous devons veiller à la cohésion de notre nation, à ne pas fragiliser nos institutions, à veiller à faire que l’adversité politicienne ne vienne à bout de notre volonté commune de vivre ensemble sur ce territoire que nous ont légué nos ancêtres. C’est pourquoi nous devons soutenir l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. »
Moussa Timbiné a rappelé qu’il y a un temps pour tourner le dos aux raccourcis réducteurs et tendancieux et un temps pour répondre à l’appel du Mali. D’où son appel aux  groupes armés à rejoindre le cadre tracé par l’accord pour la paix et la réconciliation car, assure-t-il, « nul ne peut soutenir indéfiniment la guerre et n’a le droit de s’obstiner à maintenir notre pays dans une voie sans issue. »
Il a profité de  cette occasion pour inviter les amis du Mali à dire non à l’injustice contre laquelle le pays se bat et à l’expansion du terrorisme.
MAMADOU  NIMAGA
 Source: L’Enqueteur 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *