22 février 2024
Accueil » Blog » Village de Gadiaba Kadiel : Le service local de la Promotion de la femme de l’enfant au secours de 121 enfants en Jugements supplétifs d’actes de naissance

Village de Gadiaba Kadiel : Le service local de la Promotion de la femme de l’enfant au secours de 121 enfants en Jugements supplétifs d’actes de naissance

0
Unicef

 UnicefComposée de cinq  villages, la commune urbaine de Gadiaba Kadiel située dans le cercle de Nioro du Sahel est l’une des communes urbaines ou l’on note un nombre important d’enfants dont des élèves non déclarés à la naissance. Suite à ce constat fait par le chef service locale de Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille de ladite circonscription administrative, Yaya Traoré. Ce dernier a initié un projet visant de permettre à ses enfants, de bénéficier des Jugements

supplétifs  d’actes de naissance avec le soutien de leur partenaire technique et financier  UNICEF.

C’est une enveloppe de 1.132.000 de franc CFA  que cette organisation non gouvernemental a  octroyé au service local de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille afin de permettre aux enfants de ladite commune de bénéficier de ses documents garantissant leur droit à une identité en vue de bénéficier d’une éducation pour un développement socio-économique et culturel.  Un acte humanitaire que le maire de ladite commune, Yakouba Diallo a salué à sa juste valeur. Le jeudi 30 novembre 2023, lors de la remise officielle de ces documents à la mairie de Gadiaba Kadiel on lisait la joie sur le visage des parents, qui ont aussi remercié leurs bienfaiteurs.

Connaissant les difficultés d’obtention de ce précieux document dans un contexte particulier, Yaya Traoré a lancé un appel à l’ensemble des parents  pour l’enregistrement systématique de tous les enfants de ladite commune à l’Etat civile. Il a en outre salué les autorités, administrative, communale, les directeurs d’école, l’Apdf ainsi que la presse pour leurs apports à la réussite de cette campagne.

Pour clore ses propos, il a tenu à rappeler aux populations, la nécessité de déclarer leurs enfants à la naissance dans les mairies de leurs communes avant la date butoir qui est de 3 mois au risque d’avoir recours à un autre procédé.

Représentant le préfet de cercle de Nioro, Oumar Tounkara le sous-préfet central a indiqué que l’obtention de ses documents, est une victoire. Celle du droit contre des violations les plus graves de l’humanité  qui est dit-il ,’’une naissance sans Extrait de naissance’’. Pour lui cette victoire mérite d’être célébrée. « Les grandes personnalités se construisent autour d’une identité reconnue.» a-t-il soutenu avant de saluer cette initiative qu’il a qualifiée de hautement patriotique  émanent du service locale de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille pour son leadership inspirant.  L’autorité préfectorale a invité l’Unicef leur partenaire historique à en faire autant pour toutes les communes du Mali.

Malick Gaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *