3 mars 2024
Accueil » Blog » BCEAO : une journée pour rendre publique les comptes extérieurs du Mali

BCEAO : une journée pour rendre publique les comptes extérieurs du Mali

0

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a tenue sa 14ème journée de diffusion des comptes extérieurs du Mali, jeudi 23 décembre 2021 à Radisson collection hôtel. Cette importante rencontre a été présidée par le conseiller technique du ministre de l’Economie et des Finances, Diakaria Dembélé, en présence du directeur national de la Banque centrale Konzo Traoré, des directeurs généraux des sociétés, banques et établissements financiers du pays ainsi que de nombreux invités…

Le directeur national de la BCEAO a dans son allocution, rappelé que lors des journées précédentes, la banque centrale a fait un exposé synthétique sur certains aspects institutionnels et techniques relatifs à l’élaboration de la balance des paiements. Selon Konzo Traoré, en vertu des dispositions de la réglementation régissant les relations financières extérieures des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine(UEMOA), la direction nationale de la BCEAO est chargée de l’établissement des statistiques de la balance des paiements. Il a précisé que la collecte des informations s’effectue au moyen d’enquêtes auprès des agents économiques et que la confidentialité est assurée par le caractère agrégé des données et garantie par des dispositions réglementaires. M. Konzo Traoré a ensuite confié que les comptes extérieurs du Mali, à savoir la balance des paiements de la position extérieure globale, sont établis conformément à la sixième édition du Manuel de Balance des Paiements (MBP6) du fonds monétaire international publiée en 2008.

 

 

Il a souligné que les comptes extérieurs sont produits annuellement, avec un délai maximum de dix mois après la fin de l’année de référence. « Cette journée de diffusion est une opportunité d’étendre les discussions sur l’actualité économique, c’est-à-dire les effets de la crise sanitaire sur les prix à la consommation et les comptes extérieurs », a déclaré le directeur national de la BCEAO.

Pour sa part, le conseiller technique du ministre de l’Economie et des Finances s’est d’abord réjouis de la tenue de cette journée devenue un rendez-vous annuel bien inscrit dans les agendas de la banque centrale. « Nous devons nous féliciter de cette régularité dans la production de la balance des paiements qui, est un instrument fondamental pour l’analyse, la décision et la formulation des politiques économiques », a-t-il martelé. Pour Diakadia Dembélé, avec l’organisation régulière de la journée de diffusion, la balance des paiements est de mieux en mieux connue des décideurs politiques et des acteurs du secteur privé. Cette journée poursuit-il, instituée par les autorités monétaires permet de familiariser davantage les acteurs de la vie économique nationale aux concepts de balance des paiements et de renforcer le dialogue entre les secteurs public et privé, dans le cadre de l’analyse économique, de la définition des politiques économiques, notamment l’amélioration durable de la position extérieure. Il précisera que le département de l’économie et des finances accorde une attention particulière à la production des statistiques de balance des paiements. Diakaridia Dembélé a ensuite rappelé que les récents chocs sur l’économie mondiale, notamment ceux liés à la pandémie du COVID-19 et ses effets hors domaine sanitaire, sont de nature à avoir des répercussions sur les comptes extérieurs et l’équilibre macroéconomique d’un pays. Et du technicien d’ajouter que c’est l’une des raisons pour lesquelles il est important d’accorder une attention particulière à l’évolution de ces comptes et d’anticiper sur les mesures économiques à prendre.

Alou Badra DOUMBIA, Source L’Enquêteur       

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *