20 avril 2024
Accueil » Blog » DIRPA : Le Colonel Souleymane Dembélé coupe court aux allégations mensongères sur l’attaque de Mourrah

DIRPA : Le Colonel Souleymane Dembélé coupe court aux allégations mensongères sur l’attaque de Mourrah

0

La Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (DIRPA) a ténu sa conférence de presse mensuelle ce jeudi 7 avril dans ses locaux. Le directeur général de la DIRPA, le colonel Souleymane DEMBELE a animé cette conférence, qui était essentiellement consacrée aux événements qui ont eu lieu à Mourrah, localité située dans le cercle de Djenné, fin mars. Il est revenu sur la vraie version de cette attaque qui a fait l’objet d’allégations mensongères sur des médias étrangers.

Au cours de sa conférence, le premier responsable de la DIRPA affirme que « ces infos sont sans fondement et cherchent à créer un climat de méfiance entre les FAMA et une partie de notre population en le présentant comme étant des cibles privilégiées des FAMa. «Ce qui est faux, car les FAMA sont multiethniques, patriotes et républicaines», dit-il.

« Nul n’ignore que ceux qui divulguent ces informations infondées n’ont d’autres objectifs que de ternir l’image des FAMA résolument engagées dans la lutte pour la liberté, la sécurité, et la protection des populations », a t il fait savoir. Pour lui, le succès des opérations de neutralisations des hordes terroristes dans leurs sanctuaires prouvent à suffisance le professionnalisme, l’engagement et la détermination des FAMA à honorer leur serment.

Il y a une campagne de dénigrement contre l’armée nationale, d’intoxication et de désinformation sur les réseaux sociaux et même dans certains médias audiovisuels et de la presse écrite des populations maliennes. Ces medias se sont focalisés sur des accusations d’exactions, d’exécutions extra-judiciaires, sans prendre en compte les souffrances endurées par les paisibles populations de Mourrah pendant presqu’une décennie, lance le colonel.

Le directeur de la DIRPA, a insisté sur le fait que le respect des Droits de l’Homme (DH) de même que le Droit International Humanitaire (DIH) reste une priorité dans la conduite des opérations de l’armée.

Les FAMAs avaient recueilli des informations des jours avant la fameuse rencontre des Leaders terroristes prévue le 27 mars à Mourrah.

Après la collecte et la vérification des renseignements, nos forces ont mené des actions aéroportée et aeroterrestres qui ont mobilisé des drones de surveillance, 5 hélicoptères dont 3 de transport Mi 171 et 2 de combat Mi 35; 4 groupes d’action de forces spéciales pour cerner la zone de regroupement des terroristes. Ces équipes ont mené de violents combats le 27 vers 11heures et les terroristes ont fuit pour se mélanger aux populations de Mourrah, explique t-il.

Nos forces ont lancé un appel à tous les habitants de se retrouver dans trois points différents au petit matin afin que les FAMAs puissent commencer les opérations dans le village.

Ces opérations ont été un succès contre les ennemis, à l’issu desquels les FAMAs ont pu avoir le contrôle de la localité, selon lui.

Kader Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *