20 mai 2024
Accueil » Blog » Journée mondiale de l’eau : Résolution des crises de l’eau et de l’assainissement pour l’édition 2023

Journée mondiale de l’eau : Résolution des crises de l’eau et de l’assainissement pour l’édition 2023

0

 

La journée mondiale de l’eau est célébrée le 22 mars de chaque année depuis 1993. C’est en prélude de cette célébration que Djoouro Bocoum, le directeur national de l’hydraulique a animé une conférence de presse ce mercredi 15 mars 2023, à l’hôtel de l’Amitié. L’objectif de la conférence de presse était d’attirer l’attention des décideurs, des acteurs du secteur, des usagers et des populations sur l’importance de l’eau et promouvoir la gestion des ressources en eau douce. Au niveau national, c’est l’occasion pour les acteurs de communiquer sur les efforts de l’État malien et de ses partenaires afin que chaque citoyen puisse accéder à l’eau potable où qu’il soit.

 

Le thème de cette année est « accélérer le changement pour résoudre la crise de l’eau et de l’assainissement ». Deux évènements majeurs sur l’eau sont prévus en même temps cette année, la Journée mondiale de l’eau aura lieu au même moment que la Conférence des Nations-Unies sur l’eau. Deuxième conférence du genre des Nations Unies sur l’eau, l’évènement aura lieu à New York du 22 au 24 mars 2023 sous le thème : « L’eau et le développement ».

Djoouro Bocoum, directeur national de l’hydraulique explique que le Mali a été désigné comme pionnier pour mettre en œuvre les mécanismes, qui permettront de prendre les engagements conjoint par l’ensemble des acteurs. Il confirme que «Notre engagement est à saluer, c’est un modèle pour les autres. Dans les projets de constitution, les droits d’accès à l’eau potable sont reconnus comme un droit fondamental constitutionnel. C’était un engagement que la société civile avait pris et cet engagement de la société civile est acquis. Nous sommes confiants que le défi sera relevé, la conférence des nations unies sur l’eau offrira beaucoup d’opportunités, c’est la raison de la participation du Mali».

« Il y a beaucoup de progrès. L’incarnation de ce changement voulu au niveau mondial aujourd’hui, est l’initiative du président de la transition » a laissé entendre Djorou Bocoum.

Le thème de la Journée mondiale de l’eau est en phase avec les politiques du Mali qui est un pays sahélien. Le directeur national de l’Hydraulique qui a représenté le ministère de l’eau nous informe que le président de la Transition au Mali est en phase avec le thème « accélérer le changement pour résoudre la crise de l’eau et de l’assainissement » du fait que c’est le Colonel Assimi Goïta qui a pris la décision d’allouer les 2/3 de son fonds de souveraineté à la réalisation de forages aux bénéfices des populations.

Les membres de la société civile WASH déclarent que le droit d’accès à l’eau est aujourd’hui inscrit comme droit fondamental dans le projet final de la nouvelle constitution en cours d’adoption.

 
Kader   Diarra

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *