24 juin 2024
Accueil » Blog » L’infertilité : Une infirmité due à nos comportements quotidiens

L’infertilité : Une infirmité due à nos comportements quotidiens

0
infertilité couple

infertilité coupleL’infertilité est l’impossibilité pour un couple de ne pas avoir d’enfant après un an de vie conjugale régulière, sans utilisation d’une méthode de planification. C’est-à-dire que lorsqu’un couple vit ensemble et consomme leur mariage régulièrement, au bout d’une année si la femme ne tombe pas enceinte, on pourra alors parler d’un problème d’infertilité chez l’un des deux partenaires du couple.

L’infertilité est devenue de nos jours un problème de santé publique parce qu’elle touche entre 15 à 17% des couples au Mali, selon notre spécialiste Youssouf Traoré, gynécologue obstétricien.

Chez une femme, la première cause de l’infertilité est l’infection au niveau des trompes, il ya aussi le stress de la vie quotidienne c’est-à-dire l’ensemble des soucis et problèmes de la vie. Il peut y avoir également d’autres maladies comme le fibrome.

Chez un homme, ce sont les troubles qui sont liés à la production des spermatozoïdes. Ici, les spermatozoïdes qui sont produits au niveau du testicule peuvent avoir des troubles soit par la faible production en quantité des spermatozoïdes, soit les spermatozoïdes existent en quantité mais ne sont pas de bonne qualité parce qu’ils sont malformés et ils ont du mal à se déplacer pour atteindre l’ovule.

Le professeur Youssouf Traoré  explique que les causes générales de l’infertilité tant chez l’homme que la femme sont les causes nutritionnelles. L’alimentation compte beaucoup dans la vie d’un être humain et la consommation de certains produits peuvent entrainer l’infertilité.

L’infertilité n’a pas de symptômes comme les autres maladies c’est-à-dire la fièvre, les maux de tête ou de ventre chez le patient. Le seul symptôme que l’on peut lui attribuer est le constat sur un couple qui n’arrive pas à enfanter après un an de vie conjugale.

Notre spécialiste qui est également Médecin au centre hospitalier Gabriel Touré a parlé, un peu plus sur les conséquences de l’infertilité, qui sont nuisibles pour un couple. Elles peuvent être nuisibles surtout chez la femme ici en Afrique parce que le fait de ne pas avoir d’enfant est déjà insupportable pour elle, mais comme si ça ne suffisait pas, il ya la pression de la société. En Afrique le fait de ne pas avoir d’enfant, alors que l’on est en couple est un très mauvais signe aux yeux des traditionalistes. La plupart des populations africaines sont analphabètes et ils ne comprennent pas la version scientifique  de l’infertilité mais plutôt la version traditionnelle. Au lieu de penser que ça pourrait être une maladie, la plupart pense que c’est une malédiction.  

Les conséquences ne s’arrêtent pas là, car dans la société africaine quand on parle de mariage, ce ne sont pas deux personnes qui s’unissent mais ce sont deux familles. En cas d’infertilité, le mari peut vouloir prendre une deuxième femme. Et lorsqu’il ya un divorce, ce sont les deux familles qui se désunissent. Donc, l’infertilité peut déstabiliser le tissu social.

 COMMENT TRAITER :

Après un temps de mariage et de vie conjugale sans enfant, lorsque la personne va se faire consulter, le spécialiste confirme que le diagnostic s’impose pour connaitre la raison pour laquelle la personne est victime de l’infertilité. S’il s’avère que le patient est victime d’une infection, la maladie sera traitée en espérant que l’infection ne s’est pas aggravée. Hélas, lorsque les personnes atteintes arrivent et que la cause de leur infertilité est l’infection, dans la majeure des cas il est trop tard pour traiter l’infection. Et si la cause de l’infertilité est du à un fibrome, le traitement se fera ainsi.  

Le traitement se fait généralement par le gynécologue et souvent par le biologiste et il ya des médicaments qui peuvent couter chers. S’agissant du mari, le spécialiste estime qu’ils peuvent lui donner des médicaments pour faire en sorte que la qualité du sperme soit améliorée.

Parfois, il se trouve que ni l’homme, ni la femme ne peuvent avoir d’enfant de façon naturelle, dans ce cas les médecins vont venir en aide au couple à travers des moyens sophistiqués comme la fécondation in vitro.

La prévention de l’infertilité est dans la vie de tous les jours. La femme doit éviter l’infection, et si elle en a il faut la traiter. Il faut que l’homme aussi évite l’infection et surtout, tout le monde homme ou femme doit contrôler son alimentation.

KADER   DIARRA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *