22 février 2024
Accueil » Blog » Poste du Mali : 1,6 milliard F CFA de budget prévisionnel en 2023

Poste du Mali : 1,6 milliard F CFA de budget prévisionnel en 2023

0

Le mardi 31 janvier 2023, Ibrahima Haïdara, président du conseil d’administration de la Poste a dirigé les travaux de la 39ème session du conseil d’administration de la Poste du Mali.

Cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour à savoir : La lecture et l’adoption de l’ordre du jour ; le Point de mise en œuvre des recommandations de la 38è session ; l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2022; l’examen et l’adoption du plan d’actions opérationnel 2023 ; l’examen et l’adoption du Budget 2023 et les divers. Pour cette année le budget prévisionnel s’élève à plus de 1,6 milliard F CFA.
« Les résolutions qui sortiront de nos débats contribueront positivement à renforcer nos différents efforts de tous les jours afin que la Poste puisse répondre davantage aux préoccupations de nos concitoyens. » a indiqué M. Haidara à l’entame de ses propos.
Selon lui, la construction des bureaux de postes dans les communes de Bamako, l’organisation des festivités des 150 ans de la poste au Mali qui a vu la présentation de produits innovants sont autant d’éléments qui marquent le retour progressif des services postaux de proximité.
Il souligne qu’ils ont modernisé leurs services à savoir le suivi numérique des courriers par les personnes qui ont déposé leurs courriers à la poste. Ils veulent ainsi installer des guichets de paiement de toutes sortes de produits dans les villes mais aussi procédé au lancement du nouveau produit « PostMoney ».
S’agissant du budget, Ibrahima Haïdara a fait savoir que la poste doit vendre pour avoir de l’argent et cette année leurs bénéfices ont atteint les 1 milliard FCFA. Selon lui, ils vont travailler et obtenir 1.600.000.000 FCFA pour l’exercice en cours de leurs prochaines activités.
« La Poste malgré, le contexte difficile caractérisé par de multiples défis et un environnement concurrentiel à la fois plein de difficultés mais aussi d’opportunités, a entrepris de vastes chantiers de reformes structurelles et financières. » a-t-il expliqué aux administrateurs.
L’objectif visé est d’une part d’apporter des réponses aux exigences des citoyens et d’autre part de poser les jalons d’une véritable relance de ses activités en prélude à sa mutation vers une nouvelle structure plus adaptée, dit-il. Cette dynamique s’inscrit dans la vision prônée par les plus hautes autorités de notre pays à travers une politique du secteur postal engagé et axé sur une rénovation en profondeur de l’entité et de ses outils d’intervention afin de faire la Poste, un outil de développement et un pôle de croissance conformément à la volonté du Président de la transition, le Colonel Assimi Goïta, termine t-il.

Kader Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *