23 avril 2024
Accueil » Blog » POUR LE REPOS ÉTERNEL DE SES PARENTS, LA PAIX ET LA STABILITÉ AU MALI: Le tradithérapeute Sakila Yacouba Diarra a organisé une journée de prières

POUR LE REPOS ÉTERNEL DE SES PARENTS, LA PAIX ET LA STABILITÉ AU MALI: Le tradithérapeute Sakila Yacouba Diarra a organisé une journée de prières

0

Comme à l’accoutumer, le quartier Kabala a abrité mardi 11 janvier 2022, la 3ème édition de la journée de prières du célèbre géomancien et tradithérapeute Sakila Yacouba DIARRA. L’évènement a enregistré la présence des fidèles musulmans venus des six communes de Bamako, et des quartiers environnants ainsi qu’à l’intérieur du pays notamment son village natal Tigoni.

Pour cette 3ème édition, plusieurs activités étaient inscrites à l’ordre du jour à savoir, la lecture du saint coran, les séances danse et chant à louange du Prophète Mohamed (psl) ainsi que la séance de prêche de Mamadou Konaté dit Haïdara Junior.
À l’ouverture des travaux, l’imam de Kabala tout comme le chef de village ont salué l’initiative à sa juste valeur et prié pour le déroulement et la réussite de la journée. Par la même occasion, ils ont invité Sakila Yacouba Diarra la pérennisation de la journée aussi longtemps que possible pour la cohésion sociale, la quiétude dans le quartier et une paix durable au Mali.
En prenant la parole Sakila Yacouba Diarra a d’abord remercié tous les participants pour leur présence et d’avoir accepté de prier avec lui non seulement pour le repos éternel de tous les morts mais également pour la paix et la stabilité au Mali. Il a estimé que cette activité est une tradition qu’il espère honorer chaque année et qui est à sa 3ème édition. À l’en croire « Ce que nous voulons c’est de dédier une journée entière aux prêches et à la lecture de coran afin de rappeler à tout un chacun que les morts ont aussi besoin des bénédictions des vivants », déclare-t-il.
Il ajoutera que cette assistance aux morts à travers les bénédictions et lecture de coran est l’une des valeurs prônées par l’islam. Aussi il a ajouté que le but est de montrer aux jeunes générations que tout enfant doit être reconnaissant envers ses parents qu’ils soient morts ou vivants. Cette habitude, nous comptons la respecter. « Et comme chaque année nous faisons appel à de fins connaisseurs de coran pour qu’ils viennent éclairer davantage. » a-t-il fait savoir  « Pour le prêcheur Mamadou Konaté, il a beaucoup mis l’accent sur l’amour et le respect des parents que l’islam recommande à tous car dit-il aucun enfant ne peut récompenser ses parents même si tu les offres des milliards de FCFA, construire des belles villas et autres. Pour cela, il a invité les enfants à aimer et respecter leurs parents même après leur mort en les offrants des sacrifices et des belles actions. C’est pourquoi il a salué Sakila Yacouba Diarra pour cette initiative. l’Actualité oblige, le prêcheur est revenu sur les sanctions de la CEDEAO et l’UEMOA d’où son appel à tous fils et filles du pays de faire des prières surérogatoires ( nafila) pour la mère patrie afin de maudire les ennemis et permettre au Mali de surmonter cette difficulté. Il ajouté que le Mali est un grand pays dans la sous région c’est à dire un dernier recours pour la plupart des chefs d’Etats et les grandes personnalités pour gérer leurs problèmes de tout ordre. Mais également un pays de grande consommation est que les sanctions seront réciproques. Pour terminer, il a appelé les populations au calme, d’avoir foi à Dieu, de rester vigilant et de se méfier des acteurs politiques car selon lui 30 ans de pratique démocratique n’a rien servi le Mali si ce n’est pas le recul du pays et la dépravation de nos mœurs.
Mamadou Nimaga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *