23 avril 2024
Accueil » Blog » Referendum constitutionnel au Mali : Les ministres Colonel Sadio Camara et Colonel Daoud Aly Mohammedine ouvrent officiellement les votes des forces armées

Referendum constitutionnel au Mali : Les ministres Colonel Sadio Camara et Colonel Daoud Aly Mohammedine ouvrent officiellement les votes des forces armées

0
vote militaire

 

vote militaireA l’occasion de la journée dédiée au vote par anticipation des éléments  des Forces de défense et de sécurité ce dimanche 11 juin, l’Autorité Indépendante de gestion des Elections (AIGE) en collaboration avec  la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées(DIRPA), a organisé une visite de terrain.   De de fait, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine a officiellement ouvert la journée de vote de l’Ecole Nationale de Police. Quant au ministre de la Défense et des anciens combattants Sadio Camara, lui a officiellement ouvert la journée de vote de la Garde Nationale.

La visite a concerné deux lieux de vote à savoir l’Ecole Nationale de Police et la Garde Nationale. L’Ecole Nationale de Police comptait 10 bureaux de vote avec 500 électeurs dans le bureau N° 1 et 495 électeurs dans chacun des autres bureaux. La Garde Nationale comptait 7 bureaux de vote avec 50 à 100 électeurs dans chaque bureau de vote.

Le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine, le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine a voté dans le bureau N°1. Dans ses propos, il invite tous les maliens à voter un « Oui massif » le dimanche 18 juin prochain. On a aujourd’hui besoin de cette nouvelle constitution pour jeter les anciennes pratiques en vue d’un nouveau Mali, selon le ministre.

Le Colonel Sadio Camara, ministre de la défense et des anciens y a ouvert les votes et est revenu sur l’importance de l’union sacrée entre les maliens. « Le problème qui a commencé depuis l’esclavage, la colonisation ; les autres ils ont eu le temps de nous tenir mentalement, de nous imposer leurs cultures, de mettre en place un système pour nous maintenir sous domination. Aujourd’hui, grâce au bon Dieu et à la population malienne nous arrivons à se frayer  un chemin » a-t-il révélé.    Il pense que les maliens doivent se mettre ensemble et voter le  « Oui massif » au referendum.

Fousseyni Diop, observateur à la MODELE-Mali estime qu’après avoir scionner les deux lieux de vote, les opérations se passaient normalement. « La MODELE-Mali va pour ce vote anticipé déployer les 65 observateurs à long terme dispositif pour voir un peu comment le vote anticipé se passe réellement sur le terrain et au moment opportun, nous ferons un rapport pour pouvoir le rendre public ».

Kader  DIARRA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *