23 avril 2024
Accueil » Blog » Service National des Jeunes : le Chef de l’État préside la cérémonie de sortie de la 3e cohorte

Service National des Jeunes : le Chef de l’État préside la cérémonie de sortie de la 3e cohorte

0

La cérémonie de présentation au drapeau des admis à la fonction publique de l’État et des Collectivités, ayant accompli leur service obligatoire au service national des jeunes (SNJ), a été présidée par le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, ce jeudi 2 février 2023.

 

Cette cérémonie qui s’est déroulée au 34e bataillon du génie militaire de Bamako, a enregistré la présence du Premier ministre, du Président du Conseil national de Transition, du ministre de la Jeunesse, des Sports, chargée de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, ainsi que des membres du Gouvernement. Des diplomates accrédités auprès de la République du Mali étaient également présents à cet événement de haute portée nationale.

Cette cérémonie, qui consacre le retour de 784 recrus, formés à Bapho sur les services clefs du maniement des armes, est une première en République du Mali. C’est la concrétisation de l’instruction donnée par le Chef de l’État, il y a dix mois, de donner une formation commune de base à tous les nouveaux admis à la fonction publique de l’État et des collectivités.

Dans une interview accordée à la presse, à la fin de cette cérémonie de présentation au drapeau des recrus, le Président de la Transition s’est réjoui de la réussite de cette formation, désormais instituée en République du Mali. Le Chef de l’État, à l’entame de ses propos, a félicité « le gouvernement pour tous les efforts déployés, de la préparation du concours jusqu’à la formation commune de base ».
Selon le Chef suprême des Armées, « en présentant ce matin au drapeau national, emblème de la patrie, ces jeunes recrus de la fonction publique, nous ne faisons que lier l’acte à la parole ».

En effet, il y a de cela dix mois que le Président GOÏTA annonçait que désormais tous les admis à la fonction publique vont suivre une formation militaire pour une période de six mois, avant de rejoindre leur poste.

Le Chef de l’État fonde donc beaucoup d’espoir sur ces recrus qui, selon lui, sauront « se surpasser et impulser une nouvelle dynamique de performance dans notre administration publique ». Le Président de la Transition rassure que ce processus sera maintenu pour les futurs recrus de la fonction publique.

Avant de clore ses propos, le Chef suprême des Armées a demandé à ces recrus « de ne plus tomber dans la facilité. Il leur appartient désormais de préserver les acquis de la formation militaire, qui est la discipline, la ponctualité, la rigueur et surtout la loyauté.
Aussi il leur appartient désormais de défendre les trois principes qui guident désormais l’action publique en territoire du Mali, à savoir, le respect de la souveraineté du Mali, le respect des choix stratégiques et des choix de partenaires opérés par le Mali et le respect des intérêts vitaux du peuple malien dans les prises de décision », a ajouté le Président GOÏTA.

Autre Presse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *