20 avril 2024
Accueil » Blog » Affaire ‘’Trafic d’armes de Guerre’’ de Mohamed Cherif Haïdara du CSDM en Sierra Leone : grosse révélation du Général Sékouba Konaté !

Affaire ‘’Trafic d’armes de Guerre’’ de Mohamed Cherif Haïdara du CSDM en Sierra Leone : grosse révélation du Général Sékouba Konaté !

0
Général Sekouba Cherif Haidara

Général Sekouba Cherif HaidaraDans l’affaire de l’arrestation du Président de Conseil Supérieur de la Diaspora du Mali (CSDM) en Sierra Leone il y a de cela plus d’une dizaine d’année, l’ex président de la Transition guinéenne, le général Sékouba Konaté a fait des révélations sur cette affaire saugrenue dite  de ‘’trafic d’armes de guerre’’ et cloue le bec aux détracteurs de Mohamed Cherif Haidara. Les faits selon le général Konaté depuis Paris.

Les faits remontent depuis les années 1999, alors que la Sierra Leone était en guerre civile. Un conflit qui opposait le Président de la République légalement élu à la tête du pays à travers les urnes, Hamed Tedjan Kaba et leader de la rébellion du Front Révolutionnaire Uni (RUF) Fodé Sankho.

Mohamed Cherif Haïdara en mission de bon office pour la Guinée, mandaté par l’ancien président feu général Lassana Conté fut arrêté à Freetown par le contingent nigérian de l’ECOMOG la force ouest africaine d’interposition. Aussitôt la nouvelle tombée à Conakry, le locataire du palais Sékoutoureya ordonne au contingent guinéen de l’ECOMOG avec à sa tête Sékouba Konaté alors commandant de troupe à prendre cette affaire à bras le corps. Sans perdre de temps, ce dernier rentre en contact avec la troupe nigériane quelques instants après et obtient la libération de Mohamed Chérif Haïdara. Il faut rappeler que Sékouba Konaté chef du Bataillon Autonome des Troupes Aéroporté (BATA) une unité d’élite de l’armée guinéenne, est devenu général après le coup d’Etat du capitaine Moussa Dadis Camara, ensuite président de la transition lorsque celui-ci a reçu une balle dans tête lors de la fusillade entre la garde présidentielle et Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba au camp Koundara devenu par la suite le camp Makambo. Considéré comme le militaire le plus gradé en Guinée, l’ex commandant de la troupe guinéenne  en Sierra Leone a révélé à un  confrère guinéen lors d’un entretien qu’il a participé à la libération de M. Haïdara, président du CSDM qui a été arrêté par le Nigéria. El tigre comme on le surnomme en Guinée se dit  prêt à intervenir sur n’importe quel plateau au Mali au sujet de cette affaire pour donner la vraie version des faits. Contacter par un autre journaliste guinéen, le général Sékouba Konaté dit avoir se souvenir de sa mission pour l’installation forcée du président Sierra Léonais et participé avec son contingent pour la libération de Mohamed Chérif Haïdara. Il a ensuite précisé que M. Haidara a été arbitrairement arrêté alors qu’il était en mission des chefs d’Etats de la sous-région dont celui du feu général Lassana Conté. « Je suis prêt à accorder une interview à n’importe quel journaliste au Mali sur ce sujet afin de donner la vraie version des faits, il ne faut pas que M. Haïdara soit Sali par des montages de toute pièce », a-t-il précisé. Cette déclaration venant d’un ancien président vient éclairer l’opinion pour cette affaire de supposer «trafic  d’armes de guerre » impliquant notre compatriote Mohamed Cherif Haidara.

Alou Badra DOUMBIA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *