23 avril 2024
Accueil » Blog » Après le succès éclatant de la Biennale Mopti 2023 : les remerciements du Ministre de la Culture, Andogoly Guindo à tous les acteurs et partenaires !

Après le succès éclatant de la Biennale Mopti 2023 : les remerciements du Ministre de la Culture, Andogoly Guindo à tous les acteurs et partenaires !

0
Andogoly Guindo

Andogoly GuindoAprès la réussite de la tenue de la Biennale Artistique et Culturelle, édition Mopti 2023, le ministre de l’Artisanat de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme (MACIHT), M. Andogoly Guindo a organisé un point de presse le 27 juillet dernier au CICB pour remercier tous les partenaires, acteurs et participants à cette  œuvre culturelle nationale, un appel au sursaut patriotique, un espace de communion, de solidarité et une résistance culturelle et un refus clair de l’obscurantisme. Cette édition 2023 a été remportée par la région de Ségou, qui a détrôné la cité de Kénédougou.

« Mopti 2023 a été un franc succès tant au plan organisationnel que de la créativité et de la production artistiques. Ce succès a été atteint grâce l’implication et à la solidarité active de tous les membres du Gouvernement, sous le leadership du Premier Chef du Gouvernement, mais je tiens à remercier particulièrement le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le ministre de l’Economie et des Finances pour leur implication personnelle et les diligences faites. » a fait savoir le ministre Andogoly Guindo à l’entame de ses propos.  

Les activités de la Biennale Artistique et Culturelle, édition 2023 ont été lancées le jeudi 6 juillet 2023, au Stade Barema Bocoum de Mopti par le Premier ministre, chef du Gouvernement, Dr Choguel K. Maiga, au nom du président de la transition. L’objectif de cette biennale est de faire de la culture le levier de l’unité nationale, de la paix, de la cohésion sociale du vivre ensemble et du développement socio-économique et culturel du Mali. Durant dix jours, soit du 6 au 16 juillet 2023, l’ensemble des troupes artistiques venues des 19 régions et du District de Bamako ont été mises en compétions à travers chants, danses, pièces de théâtres sous l’œil vigilant d’un jury de neuf membres.

 Au moins 2500 artistes et animateurs et plus de 300 000 festivaliers ont pris part, avec ferveur et assiduité à l’évènement. En  plus des soirées de compétition qui se sont déroulées dans une saine émulation, elle a été animée par des concerts, la lutte traditionnelle et d’autres spectacles sur des sites off, à travers les villes de Mopti et de Sévaré et une foire d’exposition au village artisanal de Mopti. Elle a été animée par des visites touristiques, des croisières sur le fleuve Bani, des conférences-débats de haut niveau, une table-ronde etc. Assurément cette Biennale aura été une véritable opportunité pour les acteurs économique (transports, tourisme, hôtellerie, commerce, artisanat …).

A l’issue des délibérations du Jury, la troupe de la Région de Ségou s’est classée première devant celles de Bougouni et de Dioïla, arrivées respectivement, deuxième et troisième au classement général.

Plusieurs distinctions spécifiques et des prix spéciaux ont été décernés aux artistes qui se sont le plus illustrés. Entre autres,  sept trophées dans les disciplines de compétition ; dix dont trois dans le classement général, sept trophées dans les disciplines de compétition ; huit diplômes de reconnaissance et un diplôme de fair-play. Et seize prix spéciaux du Jury.

A noter que tous les prix de cette édition ont été entièrement financés par le Président de la Transition, le Colonel Assimi GOÏTA.

D’où la tenue  de ce point de presse du département de la culture pour  remercier les hautes autorités du pays, les gouverneurs de région, le CNT, le HCC, le CESCE, le Protocole de la République, la commission d’organisation, les élus locaux, les éminents membres du jury, le Burkina Faso et le Congo, les faîtières culturelles, les artistes, la Presse, notamment l’ORTM, l’AMAP, la Maison de la Presse, l’URTEL, les Associations (la CAREMB, la CAPDEM),le CNJ Mopti, la CAFO Mopti, les légitimités traditionnelles de Mopti, les partenaires UNESCO, Orange Mali, GIZ Donko ni MAAYA, les populations de Mopti pour la réussite et le bon déroulement de cette rencontre biannuelle.

Une mention spéciale a été adressée à notre vaillante armée.

« La sécurité de l’évènement a été totale, grâce aux Forces de Défense et de Sécurité qui ont déployé les gros moyens. C’est le lieu de saluer le professionnalisme et la bravoure de nos Forces de Défense et de Sécurité qui ont relevé un défi qui avait entretenu un grand scepticisme chez beaucoup, démontrant encore une fois leur montée en puissance. » s’est réjoui M. Guindo. 

Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. L’éclat de ce succès a été assombri par un malheureux accident de la route survenu le 17 juillet au retour à quelques encablures de Koutiala et qui a coûté la vie à Madame DEMBELE Fatoumata KOÏTA membre de la délégation de Sikasso. « Je voudrais vous demander d’observer une minute de silence en sa mémoire. Nous renouvelons les condoléances des plus hautes autorités à sa famille, et les prions pour le repos de son âme. Souhaitons prompt rétablissement aux personnes blessées lors de l’accident survenu sur la route de Koutiala. » regrette le ministre. 

A noter que la Région de Tombouctou a été désignée pour accueillir la prochaine édition de la Biennale artistique et culturelle, prévue en 2025.

 A.B.D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *