23 avril 2024
Accueil » Blog » IRC: 10 ans de services auprès des populations vulnérables de notre pays

IRC: 10 ans de services auprès des populations vulnérables de notre pays

0
IRC

IRCCela fait 10 ans jour pour jour que International Rescue Committee (IRC) travail au Mali dans les zones les plus difficiles d’accès pour venir en aide aux populations vulnérables. Pour célébrer ces dix ans d’aides humanitaires, la direction de l’ONG a organisé une cérémonie pour évaluer le chemin parcouru pour l’atteinte des objectifs.

C’était le vendredi 24 juin au Musée national de Bamako sous l’égide du ministre délégué chargé de l’action humanitaire et des réfugiés, l’imam Oumarou Diarra en présence du directeur pays de l’IRC Franck VANNETELLE et de plusieurs responsables, travailleurs et partenaires de l’IRC. En effet, l’IRC est une ONG internationale créée aux USA, il y’a 89 ans et présente dans 40 pays dont 20 villes américaines. Elle a pour mission d’aider les personnes dont la vie et les moyens de subsistance sont bouleversés par les conflits et les catastrophes, y compris la crise climatique, pour survivre, se rétablir et prendre contrôle de leur avenir. Pour ses dix ans de présence au Mali, l’IRC intervient dans différents secteurs à savoir : la santé; la nutrition; wash protection; éducation; la gouvernance et l’urgence. Les zones sont au Nord : Région de Ménaka, Gao dans le cercle d’Ansongo et au Centre : la Région de Mopti notamment le cercle de Ténékou et Youwarou, la région de Douentza. Mais également au sud dans la région de Nara. Dans son intervention, le directeur pays de l’IRC Franck VANNETELLE a d’abord rendu un hommage mérité aux hommes et femmes qui ont travaillé pendant dix ans dans les zones difficiles d’accès et parfois au péril de leurs vies pour venir en aide aux populations vulnérables. Il a aussi salué et remercié les structures partenaires et bailleurs de l’IRC pour leur accompagnement durant les dix ans écoulés pour abréger la souffrance des populations vulnérables dans les zones difficiles d’accès. Il n’a pas manqué d’adresser une mention spéciale au gouvernement du Mali pour ses relations de confiance avec l’IRC et qui ont permis la réalisation des résultats positifs inestimables dans les zones d’intervention de l’ONG ( plus de 2000 personnes assistées seulement en 2021 ) . Pour le ministre délégué chargé de l’Action humanitaire et des Réfugiés, l’imam Oumaur Diarra, au nom des plus hautes autorités du pays a salué le partenariat dynamique et fructueux le gouvernement du Mali- IRC au centre des préoccupations, l’amélioration des conditions de vie des personnes nécessiteuses. À ses dires: « Être un acteur humanitaire, il faut se priver pour le bonheur autrui ce que à fait l’IRC pendant dix ans dans les zones difficiles d’accès ». Toutefois fois, il a demandé aux responsables de l’ONG de continuer à offrir ses services aux populations vulnérables de notre pays malgré le contexte sécuritaire difficile contrairement à beaucoup d’autres qui ont abandonné notre pays « En plein vol ». Au cours de cette célébration, le public a eu droit à une projection sur les stratégies de l’IRC pour les dix ans à venir au service des populations vulnérables du Mali.

Mamadou Nimaga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *