3 mars 2024
Accueil » Blog » Magouille au Ministère des Maliens Etablis à l’Extérieur: 717 millions décaissés sans justificatifs par le DFM Abdoulaye AG Mohamed au profit de son ministre…

Magouille au Ministère des Maliens Etablis à l’Extérieur: 717 millions décaissés sans justificatifs par le DFM Abdoulaye AG Mohamed au profit de son ministre…

0
MMEEIF

MMEEIFUne étrange affaire de gabegie financière  éclabousse le ministre des Maliens de l’extérieur !  Au cœur de cette mafia, le Directeur des finances et du matériel (DFM), Abdoulaye AG Mohamed aurait décaissé entre 2021 et 2022, auprès du régisseur spécial, Bourema Mamadou Diarra plus de 700 millions de F CFA au profit de son ministre et certains membres du cabinet. Tenez vous bien ! Toutes ces dépenses ont été effectuées sans les pièces justificatives, ni décharges. Pire une grande partie des montants prélevés ne sont pas parvenus aux intéressés ? Pour sauver sa tête, le régisseur Diarra a décidé de saisir le ministre des Maliens Établis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine (MMEEIA), Monsieur Alhamdou AG ILYÈNE à travers un courrier en date du 27 mars 2023 pour demander les documents justificatifs des frais.      

Les faits…

Incroyable mais vrai ! Au  Ministère des Maliens Établis à l’Extérieur rien ne va entre le DFM et le régisseur spécial. Pour cause, la gestion peu orthodoxe du patron des finances et du matériel du département, Abdoulaye AG Mohamed qui foule aux pieds les procédures  d’engagement et de dépense, relatives aux finances publiques.

Dans sa mauvaise gestion, son régisseur spécial est tombé dans son piège, si on en croit à sa version des faits. En utilisant le caractère urgent des dépenses en pleine période de COVID 19, il est parvenu a prélevé 717 millions de F CFA auprès du régisseur spécial sans justificatif. Agacé par cette pratique au sein du service,    Bourema Mamadou Diarra a demandé à son chef hiérarchique, qui est le DFM, les justificatifs des dépenses effectuées dans l’urgence. Mecontent,  Abdoulaye AG Mohamed menace de le relever de son poste, s’il insiste. Sans perdre de temps, le régisseur lui ordonna de le faire, mais tout en exigeant de lui remettre les pièces justificatives des sommes perçues. C’est dans ce bras de fer entre les deux supers financiers,  que le régisseur déboussolé, a écrit au ministre,    Alhamdou AG ILYÈNE  pour les départager.

 

La lettre du régisseur Diarra au ministre…

 

« J’ai l’honneur de venir très respectueusement auprès de vous notifier des situations très ambigües au niveau de mon service et demander votre implication personnelle en vue de recevoir les décharges ou justificatifs de certaines sommes perçues par M. le DFM Abdoulaye Ag Mohamed à votre profit et au profit de tiers. Vous n’êtes pas sans savoir que la collaboration et la communication entre le DFM et moi sont devenues ces derniers temps très-très difficile, jusqu’à ce qu’il a demandé ma relève. Ceci étant, je suis obligé de clarifier ma gestion avant de partir. »  a expliqué M. Diarra avant de révéler au ministre que la quasi-totalité des montants pris ne sont pas parvenus aux intéressés et que le DFM refuse catégoriquement  de lui remettre les pièces justificatifs. A titre illustratif, il fera savoir au ministre qu’en octobre 2022 que 13 millions ont été remis à un certain Kassim Diarra pour les départements de la santé et du Budget. Mais que toutefois, après investigation lesdits services affirment n’avoir pas reçu cet argent.  

5 millions pour l’achat du téléphone du ministre…

 

Concernant les montants décaissés sans justificatifs, tenez vous bien ! Au moment que le chef du gouvernement crie sur tous les toits, en demandant aux maliens de serrer les ceintures et de réduire le terrain de vie de l’Etat. Voici les dépenses faramineuses effectuées pour le confort d’un ministre. 15 millions de F CFA  pour l’achat d’un groupe électrogène et l’installation de camera de surveillance au domicile du ministre. Ce n’est pas tout, 5 millions 700 mille pour l’achat de téléphone pour le ministre. En dehors des frais, salaire et indemnité, le ministre seul a englouti plus de 145 millions en quelques mois si on en croit au tableau des dépenses.

Pour accompagner le ministre dans sa mission à Gao et Ménaka le 27 juillet 2021 et le 2 septembre 2021, plus de 225 millions ont été empochés pour quelle fin ?

Ces autres missions en dehors du pays au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Niger, en Espagne ont couté au budget de l’Etat plus de 120 millions de nos francs selon la lettre. Au total 349 millions ont été décaissés sans justificatifs pour les missions du ministre en quelques mois.    Cependant, certains proches du ministre ne sont pas sortis bredouille. C’est ainsi, en mai 2022 le montant de 10 millions de F CFA, a été remis à une chargée de mission du ministre du nom de Zahara. Pourquoi faire ?  Pour les fêtes de fin d’année en décembre 2021, la Ségale du ministre a perçu une bagatelle de 5 millions. Au total la Ségale, le chef de cabinet, l’attaché, l’adjoint au DFM se sont partagés plus de 20 millions le 7 septembre 2021 aux dires du régisseur spécial.  A en croire ce dernier en dehors de ces montants ci-mentionnés, il a remis plus de  183 millions  au DFM sans justificatifs. Une histoire qui fait dormir debout. Nos différentes tentatives pour contacter le DFM pour mieux recouper, sont restées vaines. Maintenant, il est impératif que cette situation à l’allure d’un détournement soit  clarifiée   au risque de jeter l’opprobre et le discrédit   sur la transition. Car les maliens qui font le maximum de sacrifices pour épauler le président de la Transition donc ils ne peuvent pas gober ce genre de dilapidation des deniers publics, ni tolérer. A suivre…   

A.B.DMMEEIF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *