3 mars 2024
Accueil » Blog » Match Algérie-Burkina: la Fédération algérienne dépose un recours contre l’arbitrage

Match Algérie-Burkina: la Fédération algérienne dépose un recours contre l’arbitrage

0
Match Algérie-Burkina: la Fédération algérienne dépose un recours contre l’arbitrage

Après le match nul arraché par l’Algérie face au Burkina Faso (2-2) ce samedi lors de la deuxième journée de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), la Fédération algérienne a déposé un recours. Cible de sa colère: l’arbitre de l’assistance-vidéo à l’arbitrage.
Le président de la Fédération algérienne de football Walid Sadi a déposé un recours pour protester contre l’arbitre en charge du VAR lors du match nul entre l’Algérie et le Burkina (2-2), ce samedi à la CAN. La Fédération algérienne lui reproche des erreurs d’arbitrage. L’instance dit ne pas comprendre pourquoi le même arbitre a été désigné pour ce match et pour le précédent face à l’Angola.

« La Fédération algérienne de football a introduit officiellement une réclamation auprès de la Confédération africaine de football au sujet de la prestation de l’arbitrage à l’occasion du match Algérie–Burkina Faso », écrit la FAF dans son communiqué. La FAF ne comprend pas pourquoi la Commission d’arbitrage de la CAF désigne le même arbitre de la VAR que lors du premier match, ce qui suscite des questions légitimes sur l’inopportunité d’une telle désignation, d’autant plus que des actions litigieuses durant la rencontre n’ont pas été relevées par les arbitres de la VAR, telles que les fautes commises sur nos joueurs à la (10’) et (57’). La réclamation de la FAF est basée sur des faits vérifiables auxquels les arbitres responsables doivent répondre. »

Lire : CAN 2024: l’entraineur algérien de la Tanzanie viré en pleine compétition suite à des propos polémiques sur le Maroc

La Fédération algérienne ne réclame pas à faire rejouer le match mais met la pression pour la suite de la compétition: « A travers cette réclamation, la Fédération algérienne de football espère une intervention pour que l’arbitrage soit de meilleur niveau et à la hauteur de la prestigieuse compétition continentale. »

« Il y avait une main évidente en pleine surface, c’était un penalty flagrant, je me permets de le signaler », avait notamment déclaré le sélectionneur Djamel Belmadi en conférence de presse. En danger dans son groupe, dominé par l’Angola, l’Algérie jouera sa qualification face à la Mauritanie mardi.

rmcsport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *