19 juin 2024
Accueil » Blog » Ordre des Architectes du Mali: le temps de la Normalisation de la Profession !

Ordre des Architectes du Mali: le temps de la Normalisation de la Profession !

0
architectes

architectesL’Ordre des Architectes du Mali a tenu une conférence de presse sur la normalisation de la profession d’architecte au Mali. C’était le mardi, 10 octobre 2023 à la Pyramide du Souvenir de Bamako.

Avec comme thème, l’importance de conserver notre patrimoine culturel architectural les propos s’articulaient  essentiellement sur les conditions d’inscription au tableau de l’ordre des Architectes du Mali, et surtout des informations sur la profession.

Ceci impliquait donc la formation professionnelle liée au métier d’architecture du Mali que l’ordre des architectes conteste.

En effet, l’architecture est une science multidisciplinaire, elle englobe énormément de matières technique, sociologique, environnementale, structurale.

Cette profession aussi complexe émane un engagement professionnel qui va au delà de la construction d’une structure,  implique une problématique de sécurité des habitants.

Pourtant d’utilité publique, cette profession est vitale pour tout être humain et se doit être normalisée de part la qualité de la formation ainsi que l’exercice de la fonction.

L’ordre des architectes du Mali, se basant sur les principes de la charte UIA (Union Internationale des Architectes) et l’UNESCO, interpelle l’enseignement supérieur à revisiter les programmes de formation des architectes.

 »Il ne s’agit pas d’avoir les diplômes d’architecture, mais d’avoir les connaissances requises pour exercer la fonction » a expliqué  Mme Aïcha.

En effet, un système de validation des programmes de formation, ainsi que l’accréditation du cadre de formation (Ecole) est régis par l’U.I.A à travers  l’ordre des architectes du Mali. Système auquel tous les pays ont acceptés, peine à s’appliquer au Mali malgré les règlements y afférents.

Il s’agit donc des étudiants sortant de l’ESIAU (École d’ingénierie, d’architecture et de l’Urbanisme) dont le diplôme est non seulement remis en cause par l’ordre des architectes du Mali mais aussi leurs non-inscriptions à l’ordre des architectes du Mali.

Enfin, l’ordre des architectes ne s’oppose pas à l’ouverture d’école d’architecture au Mali mais voudrais que les écoles d’architecture ouvrent dans les règles de l’Art.

Mariam KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *